Un réseau
Pour accompagner des projets innovants
en éducation agri-alimentaire

dans le secondaire

Collaborer avec la recherche

Collaborer avec la recherche et ouvrir de nouveaux questionnements
avec, sur, pour les adolescent.e.s

Le premier projet Marguerite était la partie appliquée d’un projet de recherche-action engagé en 2013 pour penser le maintien des espaces agricoles à proximité de Lyon et, plus largement, des grandes métropoles.
Ce projet a été mené par Julie Le Gall, alors enseignante chercheur géographe à l’ENS de Lyon (Laboratoire Environnement Ville Société) et Myriam Laval, enseignante d’Histoire-Géographie au collège Elsa Triolet de Vénissieux (Rhône).
Depuis lors, l’un des objectifs du Réseau Marguerite est de faciliter la mise en relation des acteurs scolaires et des équipes de recherche.

Pour les chercheurs, les établissements sont des terrains fertiles pour co-construire des projets de recherche-action, car les adolescents sont des êtres en transition sur des territoires en transition. Les projets permettent de prendre du recul sur les pratiques des enseignants et adolescents, sur le rôle d’un collège, d’un lycée pour transformer les territoires.
Pour les acteurs scolaires, travailler en lien avec la recherche doit selon nous apporter plusieurs avantages :

  • Proposer aux élèves une démarche de questionnement sur l’alimentation et les changements globaux plutôt que des injonctions et discours normatifs
  • Inscrire les enseignements et les projets dans des problématiques plus larges (ODD, Anthropocène, Systèmes agro-alimentaires, Justice agri-alimentaire, Jeunesse…)
  • S’actualiser sur les avancées scientifiques dans sa discipline et en inter/transdisciplinarité
  • Contribuer à la collecte et à l’analyse de données pour la recherche
  • Créer des outils et des méthodes à l’interface enseignement/recherche : des cartes, des questionnaires, etc...
  • Recevoir le soutien d’étudiant.e.s pour ses projets
  • Construire des liens avec d’autres équipes, d’autres pays

Recherches menées

Penser le maintien des espaces agricoles à proximité de Lyon et, plus largement, des grandes métropoles Cette recherche-action a été menée par Julie Le Gall, alors enseignante-chercheur géographe à (...)

Arts et sciences

Selfie + Food = Selfood Le selfood est un outil créé par Aurélie Rogé, enseignante de Sciences de la Vie et de la Terre au collège Barbusse de Vaulx-en-Velin (Rhône). Les habitudes alimentaires des (...)