Un réseau
Pour accompagner des projets innovants
en éducation agri-alimentaire

dans le secondaire
Séance

"Bien manger" Qu’est-ce-qu’un repas équilibré ?

Etablissements : Collège Paul Claudel
Conceptions : Celine Revel
Thématiques : Nutrition et santé
Objectifs de développement durable : 3 Bonne santé et bien-être
Parcours : Santé
Compétences : Domaine 1.1 Comprendre s’exprimer en utilisant la langue française oral ou écrite Domaine 2 Les méthodes et outils pour apprendre
Niveaux : 6e 5e
Disciplines associées : Sciences de la Vie et de la Terre
Forme séance : Etude de documents

Programme :

Le corps humain et la santé

Description

Qu’est-ce qu’un repas équilibré et quels sont les risques associés au fait de trop manger ?

Objectifs :
- A la fin de la séance, les élèves savent que des informations nutritionnelles sont données obligatoirement sur les emballages de produits alimentaires. Ils savent lire ces informations nutritionnelles, en faisant le lien avec leur cours sur la digestion des aliments.
- A la fin de la séance, les élèves sont capables de d’évaluer par eux-mêmes un de leur repas, pour savoir si celui-ci est équilibré : en qualité (en vérifiant que les étages de la pyramide alimentaire sont respectés) et en quantité (en sachant comparer les kilocalories, les glucides, les protéines, et les lipides apportés par ce repas avec un ordre de grandeur des apports journaliers conseillés).

Déroulé de la séance :
A nos cerveaux : Par groupe, les élèves réfléchissent d’abord à la notion de "bien manger", qu’est-ce que cela signifie ?

La main à la pâte : Chaque groupe choisi un repas de la journée et décrit ses composants. Soit les élèves ont ramené de chez eux des emballages d’aliments, soit ils ont donné à l’avance la composition de ce repas pour que l’enseignant prépare les étiquettes nutritionnelles correspondantes pour le jour de la séance.
Les élèves placent les aliments sur la pyramide alimentaire qu’ils construisent eux-mêmes (suite d’une séance précédente sur la définition des 7 groupes d’aliments), puis calculent les apports nutritionnels de leur repas.
Ils comparent leur résultats avec les apports de références.