Un réseau
Pour accompagner des projets innovants
en éducation agri-alimentaire

dans le secondaire
Projet

Projet 2020-21 iris

Etablissements :
Conceptions : Valeix Leslie Pierre-Francois Polisson Grégoire Henry Grenier Thibaut Depierre Marlon
Durée : 2h
Thématiques : Production Commercialisation et distribution Nutrition et santé Envrionnement et changements globaux
Objectifs de développement durable : 8 Travail décent et croissance économique 12 Consommation et production durables
Parcours :
Santé Citoyen
Compétences :
Domaine 3 La formation de la personne et du citoyen Domaine 5 Les représentations du monde et de l’activité humaine
Niveaux :
5e
Disciplines associées :
Histoire Géographie Sciences de la Vie et de la Terre Sciences Physiques et Chimiques Mathématiques Education Physique et Sportive

Objectifs

Simplifier les axes de travail pour cette année afin que ceux-ci soient évocateurs pour les élèves et permettent à chaque enseignant de s’inscrire dans au moins 1 item.

Commencer la séquence relative au Selfood.

Déroulé

Cette année a débuté par plusieurs réunions entre les membres encadrants du projet. Les enseignants ont peu déterminer 4 axes, relatifs à la nourriture, regroupant les souhaits de travail de chacun.

  1. Impact sur la santé (additifs, sucre, sel...)
  2. Conséquences pour le consommateur (goût, prix, apparence)
  3. Conséquences pour le producteur (revenus, intermédiaire financier, santé)
  4. Conséquence environnementale (déchets, foodmiles...).

Suite à cette clarification nous avons pu commencer à travailler sur les selfoods. Pour rappel chaque élève doit prendre en photo un plat de son choix, qu’il mange et qu’il affectionne (si possible). Sur cette base, il explique ce que c’est, puis il cherche à retracer les bases de ce produit.

Par exemple, un élève choisissant des pâtes à base de blé, associe, à sa photo initiale, la photo d’un agriculteur cultivant le blé.

La suite sera de déterminer, suivant les axes, les différentes conséquences du plat présenté.

Par ailleurs 5 enseignants de 5 disciplines tentent de fonctionner ensemble sur ce projet. La difficulté est de trouver, pour chaque discipline, son moyen de répondre à un des axes à minima. L’EPS doit encore trouver sa place...