Un réseau
Pour accompagner des projets innovants
en éducation agri-alimentaire

dans le secondaire
Projet

Selfood

Établissement : Collège Henri Barbusse
Année : 2018
Conception : Aurélie Rogé
Thématiques : Nutrition et santé Justice et solidarité alimentaires
Objectifs de développement durable : 2 Faim « zéro » 12 Consommation et production durables
Parcours :
Santé Éducation artistique et culturelle
Compétences :
Domaine 1.4 Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps Domaine 5 Les représentations du monde et de l’activité humaine
Niveaux :
Tous niveaux
Disciplines associées :
Toutes disciplines

Objectifs

Ces selfood (contraction de Selfie et de Food), des auto-portraits alimentaires, ont été inventés par une enseignante de SVT, dans le but de faciliter le recueil de données sur les habitudes alimentaires des jeunes, de manière ludique, dans le cadre d’un projet de recherche action.

Les objectifs pédagogiques étaient alors :
- Comprendre l’importance de l’alimentation et du respect des besoins nutritionnels
- Évoquer la nature des aliments et la diversité des régimes alimentaires

Résumé

Les "selfood" : Que nous apprennent les assiettes, des conditions de production agricole aux situations familiales des jeunes ?
Au fil du temps, beaucoup d’enseignant.es se sont approprié.es ces Selfood avec des élèves de la 6eme jusqu’au master.

Ces photographies de nos repas prises sept jours de suite pour connaître nos habitudes alimentaires étonnent, intriguent, interrogent, choquent les adultes et adolescent.es qui les contemplent.

Les idées "d’exploitation" sont nombreuses :
- Une exposition dans le collège, à la mairie, à la médiathèque, au centre social...
- Un échange de selfood avec un autre établissement (du quartier, en France ou à l’étranger)
- Une base pour s’intéresser à la diversité des cultures alimentaires et notamment l’importance sociale de l’alimentation (manger seul ? en famille ? Qui cuisine ? etc)
- Un matériau pour s’intéresser aux habitudes des adolescent.es et à l’équilibre nutritionnel (cf Présentation Interprétation nutritionnelle des selfoods)

Restitution : Interpretation nutritionnelle des selfoods

— > toutes les disciplines peuvent être impliquées !
Ces selfoods sont souvent un premier atelier dans un projet Marguerite : il se base sur le vécu des adolescent.es et leur rapport à l’alimentation.

Attention
S’intéresser à l’alimentation c’est s’intéresser à une partie très intime de la vie des ados : certain.es peuvent voir ça comme une intrusion. Cet outil nécessite aussi une certaine prudence pour éviter le jugement et la culpabilisation.

"Tout d’abord, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Il n’y a pas besoin de faire des repas spéciaux ou de changer tes habitudes. Tu peux considérer cette enquête comme un jeu !"

Pour aller plus loin :
Global Selfood. Ce qui nous nourrit, celles et ceux qui nous nourrissent Une valorisation artistique et scientifique mené en France et en Argentine, commandée pour la journée de l’alimentation 2018 dans le cadre d’une exposition de médiation scientifique à Buenos Aires.

La table et le territoire : Un projet Marguerite au collège Henri Barbusse.

Déroulé

Le selfood consiste à demander aux élèves de prendre une photo de chacun de leur repas complet + la boisson consommée + une mascotte (un signe distinctif) + les fourchettes représentant le nombre de personnes présentes avec lesquelles l’élève a mangé, ceci sur une période donnée.

Carnet Selfood initial

Plusieurs établissements se sont appropriés la méthodologie des selfoods, voici la version proposée par les enseignantes du collège Marcel Aymé à Dagneux, Virginie Morellon et Aline Sciortino, Véronique Leclercq, Albert Pin, Charlotte Richard, Mme Lesaux et Mme Fourmond.

Fiche élève Selfood - Collège Marcel Aymé

Une version des selfoods, déployée avec des lycéen.nes au lycée Maurice Ravel, avec Morwenna Coquelin (2018-2019) : Une consigne supplémentaire concerne l’aspect artistique des photographies.

Fiche élève - Lycée Maurice Ravel